Charlotte aux framboises express

Préambule : les framboises c’est bon. Mangez-en. Faites-en des tartes, des gâteaux, des glaces, mettez-les dans votre jus d’orange, ou dans une charlotte faisable même par un gaucher à deux mains droites qui refuserait de faire la cuisine parce que « c’est compliqué ça prend du temps et je préfère manger des burgers » (là je dis « ok pour le burger à la framboise, challenge accepted mais une autre fois »). Fin du préambule.

A la base, je voulais juste dire « les framboises c’est bon », et m’arrêter là, mais mon clavier m’a prise en otage. Le salaud. SOS geeke battue.

  • un sachet de framboises surgelées (j’avais pris 750g, je n’en ai utilisé que la moitié)
  • du fromage blanc (la moitié d’un gros pot)
  • des boudoirs (le paquet de 30 entier, si si)
  • un peu de miel
  • du sirop de cassis

Préparer un moule. Idéalement, à charlotte, moi j’avais juste à cake, ça marche moins bien mais quand même. Sortir tous les ingrédients.

Dans un verre, mêler du sirop et de l’eau, comme pour en boire. Donc, pas trop de sirop, hein. Le verser dans une assiette creuse.

Ouvrir tous les sachets de boudoirs – j’insiste sur ce point, je vous explique après la raison.

Tremper rapidement un boudoir dans le sirop, dessus dessous, et le placer au fond du moule dans un coin. Recommencer pour tapisser le fond, et les côtés du moule. Je recommande de casser le boudoir s’il est trop long avant de le mouiller. C’est là qu’avoir ouvert tous les sachets s’avère une bonne idée, parce qu’on a les doigts pleins de sirop, ça colle, c’est galère s’il faut les laver pour chopper les ciseaux etc. Parce que l’idéal est d’aller vite, les boudoirs s’imbibant du liquide ramollissent, et ça serait bien que tous les biscuits aient une mollitude semblable.

Ensuite, mettre une couche de fromage blanc au fond. Puis du miel liquide, jeté nonchalamment du bout d’une cuillère, la quantité qui vous plaira. Puis des framboises, plein, encore toutes froides, croquantes, qu’on enfoncera doucement dans le fromage blanc. Et on remet du fromage blanc, et du miel, puis des biscuits imbibés. Moi je me suis arrêtée là car mon moule était plein, mais suivant la hauteur vous pouvez faire d’autres couches ; dans ce cas je conseille de mettre moins de fromage blanc.

Et placer au congélateur le temps du repas. Personnellement j’ai fait le dessert pendant que l’Amoureux préparait la viande des fajitas – c’est dire si c’est rapide, le bœuf haché ça cuit vite.

 

  1. J’adore les framboises. J’adore la charlotte. Pourquoi j’en fais jamais ? Et en plus, j’ai plein de framboisiers dans mon jardin (ma chienne adore aussi les framboises et fait souvent des razzia avant moi). Ta recette me paraît parfaite pour moi, qui suis une bille en pâtisserie.

    • Les chiens qui mangent des fruits, c’est pas bien courant ! La chienne de mon frère mangeait des pommes – je l’avais vu sauter pour en attraper une encore accrochée à l’arbre – mais je n’ai jamais vu d’autres chiens le faire.

      J’émets cependant une réserve, après test de la charlotte : à ne pas garder au congélateur trop longtemps, ou en tout cas à sortir quelques heures avant dégustation, car si les boudoirs restent moelleux, le fromage blanc fige terriblement. Hier soir, j’ai scié ma part pour la manger.

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

To create code blocks or other preformatted text, indent by four spaces:

    This will be displayed in a monospaced font. The first four 
    spaces will be stripped off, but all other whitespace
    will be preserved.
    
    Markdown is turned off in code blocks:
     [This is not a link](http://example.com)

To create not a block, but an inline code span, use backticks:

Here is some inline `code`.

For more help see http://daringfireball.net/projects/markdown/syntax