Bento du lundi : gratin de foliiie et boîte *hou*

La boîte *hou*, c’est ma nouvelle boîte à bento. Ya un hibou dessus (d’où son surnom). Et deux pleines lunes. Enfin non, une seule, l’autre c’est juste du décor. Et je l’aime. *o*

Hier, nous avons dévoré un gratin de courge (non identifiée), de pommes de terre, de jambon, et de fanes de radis. Et un oignon. Oui, promis, j’arrête de faire des minis phrases. ‘Fin bon, c’est mieux que des parenthèses à foison. Non ?

Il en restait assez pour remplir l’étage inférieur du hibou, ce que j’ai donc joyeusement fait, en rajoutant de l’emmental à faire fondre – et non gratiner =( – extemporanément.

Ensuite, en haut, un peu de salade, une poire citronnée, et une famille de gnougnous. Sisi, celui à droite est un gnougnougnon, il est plus petit que les autres. Notons au passage que le père, devant, est un vétéran, et a perdu une oreille à la guerre.

Bento du lundi, gratin, salade, poire et nounours

  1. Pingback : Le retour du gratin de folie (épisode nostalgie) | Tournedos au basilic

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

To create code blocks or other preformatted text, indent by four spaces:

    This will be displayed in a monospaced font. The first four 
    spaces will be stripped off, but all other whitespace
    will be preserved.
    
    Markdown is turned off in code blocks:
     [This is not a link](http://example.com)

To create not a block, but an inline code span, use backticks:

Here is some inline `code`.

For more help see http://daringfireball.net/projects/markdown/syntax